Composition du jury 2018

Sous la présidence de Jean Echenoz

Publié le 16/04/2018
Jean Echenoz est un écrivain et romancier français, lauréat du prix Médicis en 1983 pour Cherokee et du prix Goncourt, en 1999, pour Je m’en vais.
Né à Orange en 1947, Jean Echenoz passe sa jeunesse dans l’Aveyron et dans les Basses-Alpes, poursuit des études universitaires de sociologie à Aix-en-Provence, puis s’installe en 1970 à Paris, où il suit les cours de l’École Pratique des Hautes Études, ainsi que des enseignements à la Sorbonne.
En 1979, il publie son premier ouvrage, Le Méridien de Greenwich, qui obtient le prix Fénéon en 1980.
Il a, à ce jour, publié dix-sept romans aux Éditions de Minuit et a reçu une dizaine de prix littéraires.
 

Héritier du Nouveau roman par son travail rigoureux sur la langue et les possibles du récit, Jean Echenoz s’en démarque par les aspects ironiques et ludiques de ses romans peuplés de personnages fatigués, flottants et dérisoires, placés dans des situations étonnantes ou incongrues. Son style, de fait, brasse des influences et des citations très diverses, de Laurence Sterne (écrivain britannique, 1713-1768) ou Diderot (1713-1784) aux romans d’espionnage. Il puise aussi beaucoup dans l’imaginaire cinématographique et intègre la bande son du jazz avec ses variations, syncopes et dissonances.
 
C’est un homme qui, lorsqu’il n’écrit ni ne lit, aime, dit-il, à marcher dans les villes et à observer le spectacle de la rue. À chaque page de ses œuvres, mille et un détails et précisions en tous genres, tantôt utiles à l’avancée de l’histoire, plus volontiers franchement digressifs, dressent peu à peu de notre époque, de nos paysages urbains ou ruraux, des mœurs quotidiens de l’individu contemporain, un extraordinaire et cocasse tableau.
 
Les lieux sont, pour Echenoz, des personnages comme des moteurs de fiction, des possibles, les sujets et objets du récit. Et chaque fois qu’il se rend chez des amis, il plante des arbres dans leurs parcs et jardins “car il prévoit les choses à très long terme : il reboise et toute occasion lui est bonne”. Il s’agit pour lui de “planter des arbres dont les troncs serviront à construire la future flotte royale. De ces glands qu’il enfouit, naîtront les mâts, les coques, les ponts et entreponts…”

LE JURY 2018

  1. Jean ECHENOZ, Président du jury
  2. Bernard FAIVRE D’ARCIER, Président du Domaine de Chaumont-sur-Loire
  3. Chantal COLLEU-DUMOND, Directrice du Domaine et du Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire
  4. Marie-Paule BASSAN, Conseillère artistique
  5. Olivier BEDOUELLE, Membre du Bureau National de l’UNEP (Union Nationale des Entrepreneurs du Paysage)
  6. Bénédicte BOUDASSOU, Journaliste
  7. Richard CAYEUX, Créateur d’Iris
  8. Marc CLARAMUNT, Directeur de l’École Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois
  9. Soazig DEFAULT, Paysagiste, journaliste
  10. Ariane DELILEZ, Secrétaire générale de la Fédération Française du Paysage
  11. Jean-Marc DIMANCHE, Conseiller artistique
  12. Pascal GARBE, Directeur des Jardins Fruitiers de Laquenexy
  13. Jean-Pierre LE DANTEC, Historien, écrivain, ingénieur et ancien directeur de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris - La Villette
  14. Pierre-Adrien LAGNEAU, Responsable végétaux / Truffaut
  15. Sylvie LIGNY, Journaliste
  16. Dominique MASSON, Conseillère jardins, patrimoine mondial, patrimoine culturel immatériel / DRAC Région Centre-Val de Loire
  17. Catherine MULLER, Présidente de l’UNEP
  18. Vincent PIVETEAU, Directeur de l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles
  19. Luzia SIMONS, Artiste
  20. Didier WILLERY, Auteur, journaliste et conseiller botanique
  21. Bernard CHAPUIS, Paysagiste

Romans, récits et nouvelles

  1. Le Méridien de Greenwich, éditions de Minuit, 1979
  2. Cherokee, Minuit, 1983 (“Double”, 2003)
  3. L’Équipée malaise, Minuit, 1986 (“Double”, 1999)
  4. L’Occupation des sols, Minuit, 1988 ; Lac, Minuit, 1989 (“Double”, 2008)
  5. Nous trois, Minuit, 1992 (“Double”, 2010)
  6. Les Grandes Blondes, Minuit, 1995 (“Double”, 2006)
  7. Un an, Minuit, 1997 (“Double”, 2014)
  8. Je m’en vais, Minuit, 1999 (“Double”, 2001)
  9. Jérôme Lindon, Minuit, 2001
  10. Au piano, Minuit, 2002
  11. Ravel, Minuit, 2006 ; Courir, Minuit, 2008
  12. Des éclairs, Minuit, 2010 ; 14, Minuit, 2012
  13. Caprice de la reine, récits, Minuit, 2014
  14. Envoyée spéciale, Minuit, 2016

Filmographie

  1. 1982 : Le Rose et le Blanc de Robert Pansard-Besson – coscénariste 
  2. 1985 : Le Tueur assis (téléfilm) de Jean-André Fieschi – coscénariste 
  3. 1991 : Cherokee de Pascal Ortega – coscénariste 
  4. 2006 : Un an de Laurent Boulanger – figuration

Prix et distinctions

  1. 1980 : Prix Fénéon pour Le Méridien de Greenwich
  2. 1983 : Prix Médicis pour Cherokee
  3. 1995 : Prix Novembre pour Les Grandes Blondes
  4. 1999 : Prix Goncourt pour Je m’en vais ; Meilleurs livres de l’année du magazine Lire pour Je m’en vais
  5. 2006 : Grand prix de littérature Paul-Morand ; Prix François-Mauriac de la région Aquitaine pour Ravel
  6. 2012 : Prix des vendanges littéraires de Rivesaltes
  7. 2013 : Nommé ambassadeur interculturel de l’UNESCO ; Prix “Colombe blanche” (du Tesla Global Forum)
  8. 2016 : Prix de la Bibliothèque nationale de France